Les dégâts et le constat


La partie protégée, au titre des monuments historiques (salle des fêtes, façade Renaissance, couvertures, charpentes), est fortement touchée. Les effets combinés du feu et de l’eau ont occasionné de nombreux dégâts sur les planchers. Les cendres, la suie et le tanin du bois véhiculés par l’eau ont provoqué des colorations sur les maçonneries de pierre de taille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.